No poo : se laver les cheveux sans shampoing

10814282_10204977440223171_184897188_n

Les lyonnais ne sont pas prêts d’arrêter de se laver les cheveux. La méthode « no-poo » (contraction de « no shampoo » en anglais) consiste à bannir le shampoing traditionnel de sa salle de bain pour utiliser des produits plus naturels. Eau, bicarbonate de sodium, fécule de maïs ou vinaigre de cidre, des ingrédients étonnants mais alternatifs aux shampoings agressifs du commerce. A l’heure où les produits chimiques sont de plus en plus pointés du doigt, nombreux sont ceux qui se tournent vers des produits plus naturels. Mais qu’en pensent les lyonnais ?

Décryptage de cette méthode :

Avec le « No poo », fini les shampoings du commerce. La technique est de se fabriquer sa propre concoction avec des produits naturels. Il n’y a pas de recette unique, mais la plus connue et utilisée par les adeptes de cette méthode est un mélange à base de bicarbonate de sodium et d’eau. Il faut appliquer ce mélange directement sur cheveux mouillés et masser. Puis, pour finir le « shampoing », un rinçage avec un mélange d’eau et une ou deux cuillères à soupe de vinaigre de pommes est recommandé.

Avec le « No Poo », on n’arrête pas d’un seul coup de se laver les cheveux. Le processus de transition est long mais nécessaire pour le bon déroulement de cette technique. Au début on essaye juste d’espacer au maximum les shampoings pour en arriver à un par semaine. Espacer les shampoings va permettre d’habituer le cuir chevelu à produire moins de sébum. Le sébum est sécrété pour protéger le cuir chevelu. Quand on se lave les cheveux, on enlève ce sébum et donc le cuir chevelu doit en produire à nouveau pour le renouveler. Plus on se lave les cheveux souvent, plus notre cuir chevelu graisse.

Ensuite l’idéal est de faire une « détox » de shampoings d’un mois (arrêter totalement les shampoings) afin de laisser le temps au cuir chevelu de se rééquilibrer.

Après quelque temps, la finalité est d’en arriver à ne plus se laver les cheveux qu’une fois par mois. Et le but ultime est de ne plus utiliser de bicarbonate et de pratiquer le « water only » c’est à dire un rinçage uniquement à l’eau.

Une méthode réfutée par les coiffeurs

Si arrêter les shampoings parait radical, il existe d’autres solutions naturelles pour prendre soin de son cuir chevelu. D’après le coiffeur du salon Glance Beauté (VIIIème arrondissement de Lyon), la méthode « no poo » n’est pas si bénéfique. « Le bicarbonate n’est pas recommandé pour les cheveux, c’est assez décapant, surtout lorsqu’on l’associe à un composant acide, comme le vinaigre de cidre ». En revanche, pour celles qui souhaitent utiliser des produits capillaires plus sain, le coiffeur conseille de se tourner vers des shampoings bio. « On remarque la volonté d’un retour  au naturel auprès de nos clients. Avec l’émergence du bio, les shampoings sont désormais de très bonne qualité ». S’il ne recommande pas cette méthode sur le long terme, il conseille l’utilisation du »no poo » sur de courtes périodes : « C’est faisable en cure car l’excès de sébum apporte de la nutrition aux cheveux, en les entretenant avec des produits naturels comme de l’huile d’argan, ça peut être bénéfique ».

Audrey VERMOREL

Publicités

Une réponse à “No poo : se laver les cheveux sans shampoing

  1. Pingback: « Je ne me lave plus les cheveux depuis 6 mois » |·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s